Où souhaitez-vous
partager cette page?

Eau potable et égout

Station de pompage située sur la rue des Deux-Lacs à Saint-Côme

La principale source d’eau potable de la Municipalité de Saint-Côme provient des eaux souterraines. Les puits sont situés sur la rue des Deux Lacs et alimentent 100 % du réseau d’aqueduc. Pour leur part, les citoyens non desservis par l’aqueduc, extérieur du milieu urbain, s’alimentent majoritairement en eau souterraine par un puits de surface ou tubulaire.

Nous vous invitons à consulter l’un des thèmes suivants :

Eau d’un puits individuel

Si vous êtes propriétaire d’un puits individuel, vous devez vous assurer que ce dernier contient une eau de qualité pour protéger votre santé et celle de vos proches.

Pour obtenir tous les renseignements utiles sur la qualité de l’eau de votre puits, suivez le lien suivant qui vous mènera à une page du site Internet du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC).

Site du MELCC

Vous trouverez réponse à vos questions concernant :

  • Vos responsabilités envers la qualité de l’eau de votre puits
  • Les analyses de l’eau de votre puits
  • Les sources de contamination
  • La méthode pour désinfecter votre puits


Eau de l’aqueduc

Comme mentionné à l’introduction, l’eau potable provient des eaux souterraines. L’eau est puisée par des pompes souterraines. Chaque puits à son débitmètre pour comptabiliser l’utilisation d’eau de la Municipalité. Ensuite, notre eau potable reçoit un dosage automatisé de chlore pour respecter les normes établies par le MELCC. Finalement, avant d’aller dans le réseau de distribution, l’eau chlorée passe par un système de déflecteur d’eau qui sert à augmenter le temps de rétention pour que le chlore ait le temps de bien réagir. La lecture pour le contrôle de dosage se fait à la fin de ce système de déflecteur. L’eau potable va ensuite dans le réseau de distribution pour alimenter les résidents. Le surplus de cette eau pompée est ensuite entreposée dans un réservoir situé sur le Chemin de la Villa-de-la-Sagesse. En fonction de la demande, l’eau est acheminée dans le réseau d’aqueduc, soit par pompage, soit par gravité directement du réservoir.

Le volume d’eau traité pour la consommation des commerces, des établissements, des industries et des citoyens est d’environ 460 m3 (121 500 gallons) par jour. Pendant la saison estivale, avec l’arrosage des pelouses et toutes les autres utilisations de l’eau que l’on fait à l’extérieur de la maison, ce volume d’eau traité peut facilement doubler !

La consommation résidentielle estimée à Saint-Côme est de 552 l/pers/jour (Bilan des usages de l’eau 2020). Cette consommation inclut toutefois les Industries-Commerces-Institutions (ICI). Le gouvernement a fixé la cible à atteindre à 220 l/pers/jour en 2025, soit la consommation ontarienne en 2015 (Stratégie québécoise d’économie d’eau potable, horizon 2019-2025). Une diminution de 60 % de la consommation d’eau résidentielle est l’objectif à atteindre à Saint-Côme. Une attention particulière devra être portée en premier lieu au gaspillage. Durant l'été, l’eau utilisée à l’extérieur coule parfois en pure perte (arrosage excessif des pelouses, lavage des voies d’accès). À la maison, la toilette est responsable de 30 % de la consommation d’eau. L’installation de toilette à faible débit est donc recommandée dans les foyers où il n’y en a pas déjà.

Vue de l'intérieur de la Station de pompage située sur la rue des Deux-Lacs.

Horaire d'arrosage

Extrait du règlement 655-2020

Entre le 1er mai et le 1er novembre de chaque année, l’utilisation d’un arroseur automatique s’approvisionnant à même l’eau de l’aqueduc municipal aux fins d’arrosage des pelouses, fleurs, potagers, arbres, arbustes ou autres végétaux, est permise uniquement aux jours et heures suivants, soit : 

  • Pour les propriétés dont le numéro civique est pair : les lundis et les jeudis, entre 21 h et 23 h. 
  • Pour les propriétés dont le numéro civique est impair : les mardis et les vendredis, entre 21 h et 23 h. 

Nonobstant l’article 5.1, l’arrosage est permis en tout temps s’il est effectué en utilisant une lance à fermeture automatique et/ou un arrosoir à main, et à la condition de n’utiliser que l’eau strictement nécessaire à ces fins.

Règlement 655-2020

Contrôle de qualité de l’eau potable

La qualité de l’eau potable distribuée dans le réseau d’aqueduc répond aux exigences du Règlement sur la qualité de l’eau potable (règlement provincial).

L’eau de l’aqueduc subit de multiples analyses avant d’être acheminée dans les foyers des Cômiens. Ces analyses sont effectuées par un laboratoire externe du nom d’Eurofins EnvironeX, accrédité par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. L’eau de l’aqueduc est donc d’une qualité exceptionnelle et elle se conforme à toutes les exigences gouvernementales.

Pour ceux qui désirent enlever le goût de chlore, il est possible de laisser un pichet d’eau au réfrigérateur afin que le chlore s’évapore, ou encore, d’utiliser un filtre à charbon actif.

Bilan annuel de la qualité de l’eau potable

L’article 53.3 du Règlement sur la qualité de l’eau potable stipule que « Le responsable d’un système de distribution ou d’un véhicule-citerne desservant plus de 20 personnes et au moins une résidence doit, au plus tard le 31 mars de chaque année, avoir complété un bilan de la qualité de l’eau livrée à des fins de consommation humaine durant la période du 1er janvier au 31 décembre de l’année qui précède. Ce bilan doit être conservé durant une période minimale de 5 ans par le responsable du système de distribution ou du véhicule-citerne et un exemplaire doit être tenu à la disposition du ministre sur demande». 

À cet effet, vous pouvez consulter les bilans de la Municipalité pour les quatre dernières années.

Bilan 2021

Bilan 2020

Bilan 2019

Bilan 2018

Trucs et astuces pour toute la famille pour économiser l’eau

Économie d’eau

Il est important de réduire le gaspillage de l’eau potable, surtout lors de la saison estivale, et ce, pour plusieurs raisons :

  • Pour économiser sur les frais d’exploitation reliés au traitement de l’eau;
  • Pour éviter d’avoir à construire d’autres puits ou d’autres prises d’eau pour répondre à la demande;
  • Pour diminuer la pression reliée au captage de l’eau sur les écosystèmes;
  • Pour diminuer la quantité des eaux usées rejetée et devant ensuite être traitée à l’usine d’épuration;
  • Pour atteindre les objectifs de la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable qui vise à réduire de 60 % la quantité d’eau utilisée d’ici 2025.

Dans le but de réduire notre consommation d’eau en provenance de l’aqueduc à l’extérieur de la maison, le règlement municipal numéro 655-2020 a été adopté. 

À l’intérieur

Réparez rapidement un robinet qui fuit. Un seul robinet défectueux peut gaspiller entre 140 et 680 litres d’eau par jour.

Il est possible de réutiliser l’eau usée de votre aquarium ainsi que celle de votre déshumidificateur. Arrosez les plantes avec l’eau ainsi récupérée plutôt que de la jeter ! En plus, il s’agit d’un bon engrais puisqu’elle est riche en azote et en phosphore.

Dans tout son processus de fabrication, une feuille de papier nécessite 10 litres d’eau. Imprimez vos documents recto verso et vous économiserez ainsi 10 litres d’eau par feuille. De plus, n’oubliez pas de recycler le papier !

Salle de bain

  • Fermez l’eau lorsque vous brossez vos dents, lavez votre visage, ou lorsque vous vous rasez; vous économiserez ainsi jusqu’à 12 litres d’eau chaque minute.
  • Privilégiez une douche de 5 minutes plutôt qu’un bain ou une douche de 15 minutes. Vous économiserez jusqu’à 200 litres d’eau.
  • Sous la douche, réduisez le débit ou fermez le robinet pendant que vous vous savonnez.
  • Vérifiez que le réservoir de votre toilette ne fuit pas. Versez du colorant alimentaire dans le réservoir et si l’eau de la cuvette se colore, il y a une fuite à réparer!
  • Assurez-vous que le flotteur de votre toilette est bien ajusté, de sorte que le niveau de l’eau dans le réservoir soit toujours adéquat. De plus, vérifiez régulièrement si le bouchon du réservoir est bien en place et assure l’étanchéité du système lorsque la cuvette est pleine.
  • Privilégiez une toilette à faible volume ou à double chasse de 6 litres et moins et vous économiserez jusqu’à 11 000 litres d’eau chaque année.
  • Installez une bouteille ou un sac réducteur de volume dans le réservoir de votre toilette. Évitez d’utiliser une brique qui peut abimer le mécanisme de la toilette en se désagrégeant.

Cuisine

  • Placez un pichet d’eau au réfrigérateur au lieu de laisser couler l’eau du robinet pour la rafraîchir.
  • Lavez les fruits et légumes à l’aide d’une brosse dans un évier rempli partiellement d’eau plutôt que de laisser couler l’eau. Cela vous permettra d’économiser jusqu’à 5 litres d’eau à chaque fois.
  • Cuisinez en remplaçant de temps à autre la viande par un substitut végétal. Vous économiserez jusqu’à 5 000 litres d’eau par kilo de viande remplacé.
  • Compostez vos résidus alimentaires plutôt que de les jeter dans le broyeur. Vous économiserez beaucoup d’eau et vous aurez du bon engrais pour votre jardin !
  • Décongelez les repas dans le réfrigérateur plutôt que sous l’eau du robinet. Il suffit d’y penser à l’avance !
  • Si vous prévoyez changer de lave-vaisselle prochainement, optez pour un modèle à faible consommation d’eau. Dans le cas où vous ne possédez pas de lave-vaisselle, lavez votre vaisselle dans l’évier rempli d’eau au lieu de laisser couler le robinet.

Salle de lavage

  • Si vous prévoyez remplacer votre laveuse, privilégiez un modèle à faible consommation d’eau et d’énergie. Sachez qu’une laveuse à chargement frontal consomme la moitié moins d’eau qu’une laveuse à chargement vertical.
  • Réparez sans tarder les fuites de robinets ou des tuyaux de la laveuse.
  • Si vous possédez une fosse septique, évitez de faire tout votre lavage la même journée. Ceci pourrait surcharger votre système d’épuration et libérer des polluants dans les sols et à la longue, dans les points d’eau.

Extérieur

  • Utilisez un balai plutôt qu’un tuyau d’arrosage pour nettoyer l’asphalte de votre stationnement.
  • Installez un pistolet diffuseur sur votre tuyau d’arrosage pour arroser votre jardin et vos fleurs.
  • Arrosez votre pelouse en soirée pour éviter que 40 % de l’eau ne s’évapore au soleil.
  • Par temps sec, gardez l’herbe de la pelouse à six ou sept centimètres de longueur, car elle retiendra mieux l’eau. De plus, laissez l’herbe coupée sur la pelouse et elle sera ainsi plus résistante à la sécheresse et sera fertilisée.
  • Disposez d’un ou deux récipients dans votre jardin pour mesurer la quantité d’eau reçue. Seulement 2 à 3 centimètres d’eau par semaine sont nécessaires pour maintenir une pelouse en santé. Vous pouvez également utiliser un indicateur d’humidité du sol pour être certain de ne pas arroser inutilement.
  • N’oubliez pas qu’au mois de juillet, la pelouse est en dormance et requiert beaucoup moins d’eau. Il est également utile de savoir que lorsque l’herbe est verte, elle n’a pas besoin d’eau. L’arrosage est requis seulement lorsque les brins commencent à noircir à l’extrémité.
  • Aménagez des espaces d’arbustes et de vivaces dans votre jardin. Ils ont besoin de beaucoup moins d’eau que le gazon et ils sont très jolis!
  • Couvrez votre piscine d’une toile solaire pour empêcher l’évaporation de l’eau et remplissez votre piscine à moins de 20 cm du bord pour réduire les éclaboussements.
  • Lavez votre voiture avec un seau rempli d’eau savonneuse et une éponge plutôt que d’utiliser le tuyau d’arrosage.

Coordonnées de l'équipe

Pascal Baillargeon

Responsable de l’aqueduc et des égouts
Téléphone : 450 898-4724
Courriel : infra@stcomelanaudiere.ca  

Sébastien Gagné

Responsable de l’Hygiène du milieu
Courriel : aqueduc@stcomelanaudiere.ca