150 ans d'enracinement - Saint-Côme
Saint-Côme, au rythme du plein air!

Archives 2009

Un franc succès pour La Grande Fête du Chant Traditionnel

Saint-Jean-de-Matha, 26 mai 2009. – Le 17 mai dernier avait lieu à Saint-Côme la première édition de La Grande fête du chant traditionnel, organisée par le CRAPO, et animée par Jean-François Branchaud. Cet événement dont l’objectif est de mettre en valeur la chanson traditionnelle fut précédé au cours des mois d’avril et mai d’ateliers sur la chanson et de cercles de chansons. Martin Bordeleau en fut le porte-parole surnommé Haut-parleur. Le résultat fut un concours de très bon niveau, surtout pour une première édition, qui a donné du fil à retordre aux juges !

Les participants, fort représentatifs de la région, car il y en avait de tous les points cardinaux, ont osé prendre le risque de se présenter sur scène et ils se sont pris au jeu de la recherche de répertoire, que ce soit dans leur famille, auprès de chercheurs ou dans des livres. Les prestations étaient donc très variées. Plus de 125 personnes étaient présentes et formaient un excellent public tant pour écouter que pour répondre aux chansons.

Les gagnants des trophées appelés Rossignols des bois et créés par l’artisan Michel Boire de Mandeville, sont chez les jeunes, ex aequo, Léandre Boudreault de Saint-Jean-de-Matha et Jean-Daniel Demers de Saint-Côme, chez les participants d’âge moyen Bruno Ayotte de Sainte-Béatrix et chez les jeunes représentants des aînés Murielle Larochelle de Saint-Alphonse. Un trophée double symbolisant la transmission a été remis à monsieur Samuel Riopel, vivant à Repentigny mais originaire d’Entrelacs, un porteur de tradition orale qui fait profiter les générations plus jeunes de son vaste et magnifique répertoire.

Tous les gens présents ont souhaité que La Grande fête revienne l’an prochain, car pour continuer le travail de réappropriation du répertoire de tradition orale, il faut se donner des lieux, des espaces et des occasions pour mettre en valeur cette richesse. Cet événement a eu lieu grâce au financement de la CRÉ dans le cadre de l’entente spécifique sur la culture et les communications, et à la collaboration de la municipalité de Saint-Côme, de Lanaudière Mémoire et racines et du CPVL. Soulignons aussi l’excellent travail du coordonnateur du projet pour le CRAPO, Philippe Jetté.

Source : Lisan Hubert
Directrice générale
450-886-1515

Venez encourager Jean-Daniel Morin-Demers à la Grande Fête du Chant Traditionnel de Lanaudière à Saint-Côme

Le dimanche 17 mai, place à la chanson traditionnelle dans sa plus simple expression avec La Grande Fête du Chant Traditionnel, qui se tiendra au Centre de Loisirs Marcel Thériault de Saint-Côme, à partir de 14h. Cet événement, organisé par le CRAPO de Lanaudière, qui met en valeur la chanson traditionnelle fut précédé en mars par des ateliers sur ce type de chanson et en avril par des cercles de chanson. Dimanche après-midi, c’est l’aboutissement du projet avec 13 participants, dont Jean-Daniel Morin-Demers de Saint-Côme, qui chanteront leurs deux chansons a capella devant un jury qui décidera des gagnants des diverses catégories.

Plusieurs artistes de la scène traditionnelle, dont le porte-parole Martin Bordeleau, viendront aussi pousser leur toune hors sélection pour ajouter à la fête. Le tout sera animé par le sympathique Jean-François Branchaud.

Les gagnants repartiront avec un magnifique trophée appelé Rossignol des bois, créé par l’artisan bien connu Michel Boire. De plus, ils seront invités à chanter sur une scène acoustique du Festival Mémoire et Racines lors de la prochaine édition.

Il y aura à boire et à manger. Buvons chantons et divertissons-nous!, comme dit la chanson. Une première incontournable pour les amateurs de chanson traditionnelle et ceux qui veulent faire vibrer leur fibre patriotique en ce congé des Patriotes.

Entrée à prix très populaire.
Informations: 450-886-1515 ou www.crapo.qc.ca

Martin Bordeleau, porte-parole de la Grande Fête du Chant Traditionnel

Martin Bordeleau, fier chanteur du groupe Hommage aux aînés et originaire de Saint-Côme, a accepté d’être le porte-parole de la première Grande fête du chant traditionnel initiée par le CRAPO, qui aura lieu justement dans sa municipalité le 17 mai 2009. Monsieur Bordeleau est issu d’une lignée où la musique et la chanson traditionnelles se sont transmises depuis des générations et ont animé d’innombrables rencontres de famille. Philippe Jetté, accordéoniste de Bélzébuth et collecteur de répertoire traditionnel, est, quant à lui, le coordonnateur de ce bel événement.

Des ateliers gratuits sur la chanson traditionnelle, répertoire et chant, auront lieu le 14 mars à Saint-Didace et à Saint-Jacques, le 15 mars à Notre-Dame-de-Lourdes et à L’Assomption, le 21 mars à Saint-Côme et le 22 mars à Rawdon. Ils seront donnés respectivement par Danielle Martineau et Robert Bouthillier et se dérouleront sur une journée de 9h à 16h. Inscrivez-vous sans tarder !

Les cercles de chanson où on sélectionnera les participants à la grande finale du 17 mai auront lieu en avril en divers points de la région, débutant le 11 avril à l’Interlude de Joliette et se terminant le 30 avril au Café culturel de la Chasse-Galerie à Lavaltrie. Tous les détails se retrouvent en ligne sur le site www.crapo.qc.ca. Il y a cinq catégories possibles, de 6 à 106 ans (!) auxquelles on peut s’inscrire à l’avance pour participer, en chantant une chanson à répondre et une autre d’une forme différente. Ne manquez pas ces occasions exceptionnelles de célébrer la chanson traditionnelle lanaudoise.

Informations et inscriptions au 450-886-1515.

Source : Lisan Hubert
Directrice générale
450-886-1515

La Grande Fête du Chant Traditionnel - Initiative du Crapo

Le CRAPO, qui entre dans sa cinquième année d’existence, célèbrera cette année la chanson traditionnelle d’une manière toute spéciale. En effet, le dimanche du congé des Patriotes, soit le 17 mai 2009, une grande fête du chant se déroulera en après-midi au Centre de Loisirs Marcel-Thériault à Saint-Côme, la «Capitale Québécoise de la Chanson Traditionnelle».

L’objectif de cet événement régional est de valoriser cet aspect du patrimoine dans sa nature la plus simple, soit a capella, de favoriser la transmission des connaissances des aînés vers les plus jeunes, et de susciter la fierté régionale par rapport à la richesse de notre patrimoine vivant.

Le projet se déroule en plusieurs étapes. Tout d’abord, des ateliers gratuits d’une journée portant sur la connaissance et l’identification des diverses formes de chansons traditionnelles et sur le chant en tant que tel seront offerts dans une salle près de chez-vous les 14, 15, 21 (Presbytère, Saint-Côme) et 22 mars. Les formateurs seront Danielle Martineau et Robert Bouthillier, tous deux experts dans le domaine.

En avril, des cercles de chansons auront lieu en divers cafés et salles de la région, afin de sélectionner les participants à la grande finale du 17 mai. Pour Saint-Côme, ce sera au Restaurant au Vieux-Poêle à Saint-Alphonse-Rodriguez le 24 avril sous forme de 5 à 7.

Chaque aspirant devra chanter en solo deux chansons traditionnelles, dont une seule à répondre, et identifier la provenance de ses chansons. Les chansons apprises par transmission directe seront privilégiées par rapport à celles trouvées sur des disques compacts par exemple, afin d’encourager les participants à chercher du répertoire inédit auprès des membres de leurs familles et amis. On peut aussi faire de la recherche dans certains ouvrages et documents d’archives disponibles entre autres au CRAPO. Les soirées de sélection s’étendront du 11 avril au 1er mai, alors qu’un trio de Grandes Oreilles écoutera attentivement les diverses prestations locales pour choisir celles que l’on retrouvera le 17 mai à Saint-Côme.

Les catégories sont les suivantes : 6 à 19 ans, 20 à 49 ans, 50 ans et +, duo intergénérationnel, et hors sélection. En effet, ceux qui veulent chanter sans être en compétition pourront tout de même s’inscrire dans cette dernière catégorie.

Qu’est-ce qu’on gagne ? On chante d’abord pour le plaisir et pour la gloire, et pour la fierté de représenter son village ou son coin de région. Cependant, un magnifique trophée sera remis au lauréat de chaque catégorie; Michel Boire, artisan du bois de la région, crée pour l’occasion un prix artistique spécial appelé le Rossignol d’or, pour évoquer le chant de l’oiseau et la récurrence de ce volatile dans les thèmes de notre chanson traditionnelle, quoiqu’il n’existe pas dans nos bois !

De plus, en collaboration avec Lanaudière : Mémoire et racines, les lauréats seront invités à chanter sur une des scènes acoustiques lors du prochain Festival Mémoire et racines, du 24 au 26 juillet, à Saint-Charles-Borromée.

Monsieur Martin Bordeleau, chanteur incomparable de Hommage aux aînés, sera le porte-parole de La Grande fête du chant.

Venez partager vos découvertes ou faire entendre vos airs de famille !


On peut s’inscrire dès maintenant et obtenir davantage de renseignements sur les formations ou les cercles de chansons de sélection en composant le 450-886-1515 ou au www.crapo.qc.ca. Cet événement est rendu possible grâce à la CRÉ Lanaudière et au Ministère de la culture, des communications et de la condition féminine du Québec.


Philippe Jetté
Coordonateur, La Grande Fête du Chant Traditionnel
450-839-2313 

© 2008-2017, Municipalité de Saint-Côme. Tous droits réservés.   |   Plan du site   |   Conception graphique : Kiwigraphik   |   Réalisation : NeXion