150 ans d'enracinement - Saint-Côme
Saint-Côme, au rythme du plein air!

Mon mari est bien malade

Mon mari est bien malade, en grand danger d’y mourir / bis
Mais on m’envoie dessur ces côtes, chercher des pommes pour lui

Refrain :
Moi qui l’aimais tant, oh tant, tant, tant
Moi qui l’aimais tant, oh mon mari / bis

Mais on m’envoie dessur ces côtes, chercher des pommes pour lui
Et rendue dessur ces côtes, j’entendis sonner pour lui

Refrain :
Moi qui l’aimais tant, oh tant, tant, tant
Moi qui l’aimais tant, oh mon mari / bis

Et rendue dessur ces côtes, j’entendis sonner pour lui / bis
Je m’en retourne à la maison, je l’ai trouvé enseveli

Refrain :
Moi qui l’aimais tant, tant, tant, tant
Moi qui l’aimais tant, mon mari / bis
Moi qui l’aimais tant, oh mon mari
Mais je l’aime bien mieux mort qu’en vie / bis

Traditionnel, interprété par Mme Renée Gagné
Elle a appris sa chanson de sa mère, Mme Rita Bordeleau

© 2008-2017, Municipalité de Saint-Côme. Tous droits réservés.   |   Plan du site   |   Conception graphique : Kiwigraphik   |   Réalisation : NeXion