150 ans d'enracinement - Saint-Côme
Saint-Côme, au rythme du plein air!

Le travail aux chantiers

Mes amis, veuilles m’écouter avec bonnes intentions
Je vais vous raconter ma vie, mes occupations
Quand j’ai parti de chez-nous pour monter à la Baie Caron
Je n’avais pas un sou, ni même de pantalons

Deux jours, oui à Rouen, deux jours de grand plaisir
J’ai parti le dimanche avec un grand sourire
Au bureau d’la C.I. Pire., j’ai été voir Charlebois
Il me répondit qu’oui : «Des hommes, on en refuse pas»

Au camp de la Montée où j’ai été travailler
Les heures ne sont pas longues, surtout dans les chantiers
La vie d’un voyageur, j’vous dis que c’est une belle vie
C’est le plus grand bonheur pour un jeune homme marié

Jeunes gens qui m’écoutez, suivez donc mes bons conseils
Suivez donc le bon chemin vous ne crèverez pas de faim
Quand vous aurez voyagé, ah oui, un certain temps
Vous me remercierai, vous m’ferez des compliments

Moi j’suis Bordeleau de St-Côme et je suis voyageur
Je connaîtrai ma peine quand viendra l’heure dernière
Quand vous m’enterrerez, vous marquerez sur mon monument
Mon nom et mon métier et tout’s mes instruments


Le composeur de cette chanson n’est pas bien loin d’vous-autres
Vous n’avez qu’à lui passer l’flocon, y vous en chantera une autre

Traditionnel, interprété par M. Clarence Bordeleau
L’enregistrement provient de la prestation de M. Bordeleau lors de l’Exposition Universelle de 1986, à Vancouver
 

© 2008-2017, Municipalité de Saint-Côme. Tous droits réservés.   |   Plan du site   |   Conception graphique : Kiwigraphik   |   Réalisation : NeXion